Publié le

Test Pneus de Moto&Motards avec le 3DMS

Article 3DMS Moto et motards août 2018

Comme annoncé sur les réseaux sociaux, Matthieu et Jean-Christophe, étaient bien sur le circuit de Mireval avec l’équipe Moto&Motards à la fin du mois de juin pour leur test pneus et avec pas moins d’une 10aine de 3DMS et son tout nouvel écran !

Content du premier test réalisé avec nous fin 2016, Will, et cette année Adrien et Stéphane, ont fait appel à nous pour se lancer un défi énorme dans ce hors série de M&M, réaliser un test pneu colossal en mesurant leurs performances grâce au 3DMS et avec :

– 6 manufacturiers : Pirelli, Michelin, Bridgestone, Metzeler, Dunlop, Continental

– 3 catégories de pneus : Sport-Touring, Sport, SuperSport

– 3 machines différentes : Suzuki GSXR 1000 (*2), Ducati SuperSport (*2) et Kawasaki Z800 (*3)

– 2 pistes : Mouillé et sec

1e page Moto et motards août 2018

 

Un peu plus de détails sur la page Facebook de M&M et le test complet dans le magazine en kiosque, bien sûr !

➡️

➡️

➡️

Publié le

Pronostiquez le GP de France sur Bike Addict et gagnez un bon d’achat !

Jeu Concours Bike Addict GP France

Les motards et motardes sont de grands enfants, et comme tout gamin, ils aiment jouer. Ca tombe bien, on est aussi motards à Rider’s E-Novation. Alors on profite du Grand Prix de France (et du future podium de Zarco ?) pour organiser un concours en collaboration avec l’application Bike Addict. L’objectif ? Trouver le bon podium. Alors n’attendez plus et participez !

A vos pronostics

ScreenShot groupe BikeAddict

Comment participer ?

Créez un compte sur l’appli Bike Addict à télécharger ici :
– Android : http://bit.ly/BikeAddictAndroid
– iOS : http://bit.ly/BikeAddictiOs
Pronostiquez le podium des 3 premiers pilotes du MotoGP, Moto2 et Moto3 du GP de France au Mans dès mercredi 16 mai 20h depuis nos groupes sponsorisés qui apparaissent en tête de liste dans l’appli et qui s’appellent : « Jeu Concours 💶 Rider’s E-Novation 🇫🇷  »

A gagner

Pour la course Moto GP, 1 Bon d’achat sur riders-enovation.com de 30, 50 et 80€, respectivement pour le 3e, 2e et 1er meilleur prono.

Pour la course Moto 2, 1 Bon d’achat sur riders-enovation.com de 5, 10 et 20€, respectivement pour le 3e, 2e et 1er meilleur prono.

Pour la course Moto 3, 1 Bon d’achat sur riders-enovation.com de 5, 10 et 20€, respectivement pour le 3e, 2e et 1er meilleur prono.

Et cerise sur le gâteau, si c’est la marseillaise qui retentit sur le podium, le gain est doublé. Par exemple, si Zarco gagne en Moto GP, le 1er pronostiqueur empoche un bon d’achat de 160€ au lieu de 80 !

Mais comme les pilotes sur la piste, vous allez devoir être rapide, car s’il y a égalité entre deux joueurs, le premier qui aura pronostiqué l’emporte. Vous pouvez attendre la fin des essais, mais c’est à vos risques et périls.

Voir le règlement complet pour plus de détails : Règlement jeu concours GP France 2018

Bike Addict

BikeAddict, c’est quoi ?

 

Derrière cette application se trouve deux bonhommes: Thomas et Tony. Tous les deux dans le domaine de l’informatique, ce sont surtout des passionnés. Thomas, motard, est rapidement passé sur circuit, à la fois comme pilote mais aussi de l’autre côté de la barrière en tant que photographe sur les épreuves du championnat 25 Power. Il a aussi été photographe officiel d’un team pendant les 23h60. Tony n’est pas motard (personne n’est parfait), il trouve son plaisir dans le développement des applications mobiles. Partir d’un idée, la réaliser et avoir des utilisateurs satisfaits, voilà son carburant.

Bandeau Bike Addict

Bike addict est une jeune application de pronostiques. Enfin pas si jeune. Tony et Thomas n’en sont pas à leur coup d’essai. En bons Auvergnats, ils supportent l’ASM Clermont Auvergne Rugby et ont développé l’application Les Jaunards en 2013, permettant de pronostiquer les résultats de cette équipe. L’idée de la faire évoluer pour la moto est venue d’un constat: la moto est partout sur le net, que ce soit à travers Youtube, les influenceurs ou les autres réseaux sociaux. Sauf que la majorité des contenus tournent autour de la moto de route. Thomas et Tony ont donc décidé d’utiliser Bike Addict comme porte d’entrée vers le monde (merveilleux) de la piste. Elle permet de faire des pronos pour le GP mais aussi pour le FSBK, WSBK… il ne manque que le 25 Power !

Mais l’application n’est que la première pierre et de nombreuses évolutions sont en cours, à commencer par les lots pendant les jeux concours (Rider’s E-Novation est d’ailleurs fier d’être le premier sur le coup). Bike Addict veut aussi devenir un outil d’aide pour les apprentis pistards, avec des conseils pour les premières courses, ou pour la découverte d’un nouveau circuit.

Publié le

2ème course de Nathan #91 en 25 Power

2ème de la catégorie 2 de Vitesse au 25 Power après le 1er week-end de course du Coteau/Roanne, Nathan #91 signe un perfect lors de l’épreuve de Gréville/Hague. Retour sur ce week-end studieux…

Nathan 91 25 Power

Déroulement de la compétition

26/04 : Préparation de la course. Après une séance de coaching avec son père pour apprendre le circuit sur 3DMS Manager, Nathan et la petite famille Amirault se lancent dans les 1100km qui les séparent de la Hague avec un seul objectif : LA VICTOIRE !

Circuit Hague 3DMS Manager

27/04 : Séance d’essais libres. Malgré la pluie, Nathan attaque cette 1ère journée en grande confiance et réalise des chronos très rapides sans faire d’erreur. Le 3DMS lui permet d’analyser ses performances et de mettre le doigt sur les secteurs où il peut encore gagner en efficacité.

Nathan Hague 1ers chrono

28/04 : Qualif 1 : 1ère pôle position de la saison. La piste est très grasse mais Nathan est en confiance avec les pneus pluie. Il prend la pôle avec 4,9s d’avance sur Célia, 2ème de la qualif et 1ère au classement de sa catégorie après le 1er week-end de course.

28/04 : Course 1 : 1ère victoire en championnat de France 25 Power. Dès le 1er tour, Nathan prend la tête de la course et ne la lâchera pas jusqu’au drapeau à damier, sans faire d’erreur, sur une piste pourtant piégeuse. Nathan termine avec 30 secondes d’avance sur le 2ème.

28/04 : Qualif 2 : 2ème pôle. Sur piste quasi sèche cette fois-ci, Nathan part en pneu pluie. Il applique alors les conseils de son père, eux-mêmes déduits de l’analyse de ses performances sur 3DMS Manager. Il réalise la pôle dès son 1er tour chrono et décide de s’arrêter pour passer le reste de la séance à surveiller ses adversaires au stand. Célia passe en slick et menace en se rapprochant à 8/10ème mais ne parvient pas à faire un meilleur chrono. La tactique a payé !

Nathan Hague Amélioration chrono

29/04 : Warm up : meilleur temps. C’est la première séance du week-end où Nathan passe les pneus sec. Il fait froid et les chronos ne sont pas plus rapides que sur le séchant d’hier.
Nathan fait quand même le meilleur temps de la séance avec 2.8 secondes d’avance sur le 2ème.

29/04 : Course 2 : 2ème victoire du week-end. Le Warm-up ayant prouvé à Nathan que les pneus secs étaient moins performants, il part pour la course 2 en pneus pluie, bien chauds, et les maintient en température lors du tour de chauffe et de mise en grille. Malgré un très bon départ, Celia vire devant Nathan. Il patiente (pas trop quand même!) et passe Célia au virage 5 du 1er tour. Au bout de 5 tours, Nathan a une marge de 5 secondes puis gère jusqu’à la fin de course pour s’imposer avec 10 secondes d’avance.

Le week-end en mode perfect

Week-end parfait pour Nathan : 2 pôles, 2 victoires, 2 meilleurs tours en course, 1er à chaque séance. Quel champion !

Nathan est donc 2ème de sa catégorie avec 86 points à l’issue de cette épreuve. Il n’est désormais plus qu’à 4 points de la 1ère position de Célia. Cela promet pour la prochaine course et la suite de ce 25 Power !

Publié le

Le supermotard, c’est bien de la moto

Le week-end dernier se tenait la première manche du Championnat de France de Supermotard. Rider’s E-novation y était, afin d’apporter son soutien à Axel MARIE LUCE du Team Blot, qui pilote une Kawasaki 250 en catégorie S2.

 Supermotard: bitume et terre

Si vous n’avez jamais eu la chance de voir une course de supermot, il faut savoir que c’est une discipline étrange. Les pilotes hésitant entre terre et bitume ont décidé de mettre les deux… sur le même tracé. Et histoire de corser un peu l’affaire, la partie bitume est très sinueuse et celle en terre comprend des sauts. Les motos sont des cross avec des jantes de 17 pouces et un freinage d’outre tombe. Axel a d’ailleurs du Beringer (vert !) sur sa Kawa. Nous qui sommes habitué à équiper des pistardes, c’était l’occasion de tester le 3DMS dans des conditions spéciales. Alors enfilez votre casque cross, c’est parti !

Impossible n’est pas 3DMS

Il y a toujours moyen d’installer un 3DMS

Je ne sais pas si vous avez déjà examiné un supermot’: pas de poly ni de place sous la selle. Il va falloir se creuser les méninges pour installer le 3DMS. Cerise sur le gâteau, il n’y a pas de batterie sur ces motos. Heureusement, nous avons sorti la version avec une batterie au lithium pour ce genre de cas (mais aussi pour les machines du 25 Power). Hop, un problème de réglé. Il faut maintenant positionner le 3DMS, la batterie et le capteur GPS sur la moto. Il nous a donc fallu réfléchir un peu pour installer correctement tout ça en gardant en tête les consignes: à savoir le capteur dans l’axe de la moto, et le GPS parallèle au sol. La solution a été trouvée au niveau de la plaque phare, sur laquelle nous avons collé le 3DMS et la batterie, verticalement. Le capteur GPS sur la tranche du 3DMS n’a finalement pas été la bonne solution, la tête de fourche métallique venant couper le signal: il a donc trouvé sa place sur le garde boue avant. Ce fut un peu plus long qu’un montage habituel (ok, beaucoup plus long), mais il n’a pas bronché malgré les sauts enchainés pendant les courses. Preuve s’il en était besoin que le scratch fourni dans le pack est de qualité ! Pour qu’Axel puisse voir l’écran, nous avons utilisé la fixation Intuitive Cube (bientôt en vente sur notre site), qui vient se prendre sur la fixation haute de la plaque phare.

Un jeune pilote prometteur

Axel, prêt à en découdre

Axel a beau être plus vieux que Nathan, il n’a que 16 ans. Ce qui ne l’empêche pas de se frotter à plus vieux que lui dans la catégorie S2. Et cela commence dès les qualifs où il signe un chrono en 1min 28s 760, à une seconde du premier, et 0,5 du deuxième et du quatrième. Même s’il va partir de la première ligne, les deux courses risquent d’être engagées et une place sur le podium n’est pas gagnée d’avance.

Dimanche, Axel partage la première ligne avec Adrien Goguet #2, Sylvain Dabert #37 et Stéphane Salibur #101. Sur sa première course, il finit sur le podium, à la troisième place, derrière les #37 et #2 qui ont échangé de place.

La deuxième course va être mouvementée car Axel fait un départ canon et se place en première place au premier virage. Malheureusement, il se fait prendre une place par le pilote du team Luc1, Adrien Guodet. S’ensuit une baston entre notre numéro 972 et le 22, Jean-Michel Grange. Mais après quelques tours, Axel doit céder la seconde place à son concurrent. Il finira 3ème encore une fois. Au niveau des points, Axel est actuellement 3ème au championnat, à égalité avec le Jean-Michel.

C’est un week-end encourageant, mais ce n’est que le début et comme le dit Axel, il y a encore beaucoup de travail.

 

 

 

Embarquez avec Axel pour un tour de circuit, une vue arrière, mais aussi avec la CamBox Meca mkv3